21/01/2022
International Actualités

Nigeria: les USA vont former 1000 jeunes en détection de fake news

Nigeria: les USA vont former 1000 jeunes en détection de fake news

Avec l’avancée de la technologie, c’est le monde entier qui est confronté aux fausses informations qui circulent partout sur internet. En effet, même si les fake news sont montées en puissance grâce aux réseaux sociaux, elles sont devenues très populaires avec l’arrivée de la Covid-19.

 

Dans cette optique, le gouvernement américain a lancé via son consulat général à Lagos le « Project Fact Check Nigeria ». En partenariat avec la WABMA (West Africa Broadcast Media Academy) et la ELS (Enugu Literacy Society), le consulat américain a donné le ton à ce programme d’éducation aux médias axé sur la lutte contre la désinformation, destiné à 170 journalistes radio et 1 000 jeunes Nigérians.

Lire aussi: Nigéria : Facebook annonce une TVA sur les publicités en ligne

Lancé ce lundi 20 décembre 2021, le Project Fact Check Nigeria va aider 170 journalistes des médias à apprendre de nouvelles pratiques pour lutter contre la désinformation. Par la même occasion, grâce à YALI (Young African Leaders), 1000 jeunes Nigérians bénéficieront de ce programme afin de distinguer le vrai du faux en ce qui concerne les informations

A la fin de la formation, les journalistes ainsi que les jeunes doivent être capables de se servir de leurs nouvelles compétences pour sensibiliser leur entourage. A cet effet, après la formation, ils doivent diffuser durant 12 mois des émissions radio sur la sensibilisation contre les fake news.

Ce projet est arrivé au bon moment car le Nigeria est l’un des pays en Afrique où la prolifération des fausses informations croît de jour en jour. Depuis 2020, le gouvernement nigérian essaie de réduire la diffusion des fausses informations sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, plusieurs initiatives de lutte contre la désinformation ont été lancées à l’instar de #NoFalseNewsZone.

Lire aussi: Nigéria : ce jeune fabrique un aéronef (photos)

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *