19/09/2021
International

Des jeunes hackeurs gagnent des millions F CFA légalement

Des jeunes hackeurs gagnent des millions F CFA légalement

Des jeunes hackeurs de bonne foi sont payés légalement et peuvent gagner plus de 350.000 $ par année soit 208.417.202 FCFA. Dénommé pirates éthiques ou pirates à « chapeau blanc », ils sont engagés pour repérer les failles des logiciels avant qu’ils ne soient découverts par les méchants, ou « pirates à chapeau noir ».

Selon les estimations, plus des deux tiers de ces chasseurs de failles, sont âgés de 18 à 29 ans. Ces hackeurs sont récompensés par plusieurs grandes entreprises grâce à des primes pour trouver des failles dans le code web avant que les méchants ne le fassent.

Lire aussi : WhatsApp dispose désormais d’une nouvelle fonctionnalité

« Je pirate légalement les plus grandes entreprises du monde et je suis payé pour ça, ce qui est amusant et stimulant. » « Les primes sont la seule source de revenu pour moi », déclare Shivam Vashisht, une hacker éthique du nord de l’Inde qui a gagné plus de 125 000 $ (74.420.177 FCFA) l’an dernier

C’est un domaine qui ne nécessite pas d’éducation formelle ou d’expérience pour réussir. « J’ai passé de nombreuses nuits blanches à apprendre le piratage et le processus d’attaque des systèmes. » souligne Shivam.

Shivam, comme beaucoup d’autres, déclare avoir repris le processus par le biais de ressources en ligne et de blogs.

Alexine AFAYA avec BBC

About Author

Tech en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *