02/12/2021
Actualités

Cryptomonnaie : 2 milliards FCFA ont disparu d’une plateforme d’échange

Cryptomonnaie : 2 milliards FCFA ont disparu d’une plateforme d’échange

La crédibilité des plateformes de cryptomonnaies s’enfonce de plus en plus au fil des jours qui passent. Si beaucoup de personnes voient en ces plateformes un moyen facile pour les escrocs pour s’enrichir, certaines situations n’arrangent pas le monde de la cryptomonnaie qui essaie par tous les moyens de rentrer dans la légalité. En effet il y a un an, les fondateurs de la plateforme sud-africaine Africrypt disparaissaient avec plus de 4 milliards de dollars soit plus de 2 milliards 500 millions FCFA.

Cette fois-ci, c’est la plateforme d’échange de cryptomonnaies sud-africaine iCE3 qui pourrait avoir perdu 54 bitcoins d’une valeur de 3,4 millions de dollars ajoutés à d’autres cryptomonnaies. Toutefois, c’est ce qu’a affirmé le liquidateur judiciaire provisoire de la société Dewald Breytenbach. D’après les registres de l’échange, Dewald Breytenbach devrait trouver 76 bitcoins dans le portefeuille de la plateforme mais il en a retrouvé que 22.

Lire aussi: Comment sécuriser vos cryptomonnaies ?

Dans un premier temps, iCE3 a accusé son fournisseur autrichien d’être à l’origine des malversations que présentent ses portefeuilles de Bitcoins et Litecoins. Ensuite, la plateforme a suspendu les dépôts et les échanges de toutes les monnaies numériques sur sa plateforme. En liquidation depuis Avril, iCE3 a supprimé ses pages Facebook et Twitter. La suppression de ses pages sur les réseaux sociaux a entraîné la panique totale chez ses utilisateurs.

Suite à cette confusion totale, Dewald Breytenbach a donné une explication : « iCE3 et son fondateur Gareth Grobler supposaient qu’il s’agissait d’un partenariat, alors que Merkeleon avait une compréhension totalement différente. Grobler dit avoir développé le logiciel sur lequel la bourse fonctionnait, tandis que Merkeleon s’occupait de l’administration, pour laquelle il facturait iCE3 chaque mois ».

Le liquidateur judiciaire a contacté la société autrichienne pour obtenir plus d’informations et de clarté dans cette histoire. Ces derniers temps, les arnaques deviennent de plus en plus fréquentes plus particulièrement en Afrique du Sud .

Lire aussi: Cryptomonnaie : 1 Bitcoin équivaut à plus de 28 millions FCFA

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *