17/09/2021

Il y a sept ans, plus précisément en 2014, Facebook rachetait WhatsApp à 19 milliards de dollars. Ce rachat de ce réseau social est un gros coup pour Mark Zuckerberg dans l’univers des médias sociaux.

En effet, c’est dans un post Facebook que Mark Zuckerberg annonçait le rachat de WhatsApp par sa firme Facebook. Après l’échec du rachat de Snapchat, Facebook a pu  jeter son dévolu sur WhatsApp. Depuis sa création, WhatsApp n’a cessé d’impressionner par son potentiel illimité.

WhatsApp connaissait déjà une croissance exponentielle depuis sa création et surtout une croissance nettement supérieure aux ténors du marché Facebook, Twitter, Gmail et Skype. Quand Facebook a racheté WhatsApp, la plateforme comptait 3 fois moins d’utilisateurs (500 millions environ) et le volume de messages échangés chaque jour sur la plateforme était 5 fois inférieur (10 milliards).

Avec 1,5 milliard d’utilisateurs réguliers, se connectant une fois par mois, et plus d’1 milliard d’utilisateurs se connectant chaque jour, WhatsApp peut se targuer d’avoir l’une des plus grandes bases d’utilisateurs quotidiens. Chaque jour, ce sont 4,5 milliards de photos et 55 milliards de messages qui sont partagés via WhatsApp, ces volumes s’approchant à vitesse grand V des chiffres SMS/MMS.

Comme nous pouvons le voir, ces chiffres sont nettement supérieurs à ceux présentés lors du rachat de WhatsApp par Facebook et continuent d’augmenter.

Lire aussi: Publicité : Facebook introduit une nouvelle mise à jour

Dans un premier temps, l’on penserait que Facebook a racheté WhatsApp pour la publicité mais cela n’est pas le cas. Jan Koum, l’un des fondateurs de WhatsApp a toujours crié haut et fort que WhatsApp n’hébergerait jamais des publicités afin d’assurer une conversation fluide à tous ses utilisateurs. Une chose que Facebook a respecté même lorsqu’elle a racheté WhatsApp.

Même après le rachat, Mark Zuckerberg avait affirmé : « WhatsApp est et restera une application de conversation et aucune publicité ne viendra interrompre ces échanges ! ».

Quelle est la vraie raison pour laquelle Facebook a racheté WhatsApp ?

Beaucoup d’experts des réseaux sociaux se sont penchés sur le sujet. Selon eux, Facebook a éliminé un concurrent de taille en rachetant WhatsApp. Au moment où Facebook rachetait WhatsApp, le réseau social vert comptait environ 500 millions d’utilisateurs.

Cependant, une option d’abonnement payant pointerait aussi son bout de nez depuis quelques temps mais il pourrait s’agir que d’une rumeur. Toutefois, une étude a révélé que 89% des utilisateurs de WhatsApp seraient aptes à continuer d’utiliser l’application même si le réseau social devenait payant.

Par le rachat de WhatsApp, Facebook a-t-elle voulu redorer son image ?

Lors du rachat de WhatsApp, Mark Zuckerberg précisait que l’objectif était d’atteindre au plus vite les 1 milliard d’utilisateurs. En effet, la firme de Mark Zuckerberg est en train de perdre de la visibilité depuis quelques années surtout chez les adolescents.

Le rachat de WhatsApp est donc un moyen pour Mark Zuckerberg pour rafraîchir l’image de sa firme et de lui redonner un nouvel élan.

Même si WhatsApp est le plus gros coup de Facebook pour le moment, il serait difficile de cerner avec exactitude  le bien-fondé du rachat de WhatsApp par Facebook. Cependant, beaucoup d’utilisateurs pensent que Facebook finira par étendre les Ads (publicités) sur WhatsApp. Des tests ont été faits en vain.

 

Lire aussi: Facebook menace de supprimer ses différents réseaux sociaux en Europe

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *