24/01/2022
International Actualités Réseaux sociaux

Nigeria: la suspension de Twitter a coûté 700 milliards FCFA à l’économie du pays

Nigeria: la suspension de Twitter a coûté 700 milliards FCFA à l’économie du pays

En juin 2021, les autorités nigérianes annonçaient la suspension de Twitter sur toute l’étendue du territoire et ce, pour une période indéterminée. Durant cette suspension qui a duré plus ou moins 200 jours semés de dénonciation de la communauté internationale, l’économie nigériane en a payé les frais.

 

En effet, la suspension de Twitter durant ces 200 jours a coûté 500 milliards de nairas soit 700 milliards FCFA à l’économie nigériane. L’information a été révélée par « Cost of Shutdown de NetBlocks », une organisation qui surveille l’utilisation d’Internet dans le monde. D’après l’organisation, chaque heure de suspension a coûté 104,02 millions de nairas à l’économie nigériane.

Lire aussi: E-naira : tout savoir sur la cryptomonnaie nigériane

Comment cela est-il possible ?

Il faudrait noter que Twitter est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au Nigéria aussi bien par les particuliers que par les professionnels.  Ainsi, sa suspension a affecté les banques, les compagnies d’assurance, les opérateurs télécoms, les radiodiffuseurs, les PME, les startups et autres branches.

 

La suspension de Twitter est intervenue le 5 juin 2021 après que les dirigeants de la plateforme ont supprimé des tweets du président nigérian Muhammadu Buhari qui présentaient des menaces à l’égard des peuples autochtones du Biafra.

Ces chiffres énormes montrent une fois de plus l’importance cruciale des GAFAM dans le monde.

Lire aussi: Nigéria : Twitter s’apprête à reprendre ses activités

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *