19/10/2021
Actualités Outils

Afrique du Sud : Une plateforme de traduction de langue lancée

Afrique du Sud : Une plateforme de traduction de langue lancée

Au début du mois de septembre 2021, lors de l’AI Expo Africa 2021, Telkom, l’entreprise télécoms sud-africaine et la start-up Enlabeler ont officiellement lancé Izwe.ai. En effet, Izwe.ai est une plateforme tech d’IA qui propose plusieurs services à savoir la transcription et la traduction dans plusieurs langues.

Pour Telkom et Enlabeler, Izwe.ai pourrait avoir un impact considérable sur les secteurs de l’éducation, de la santé et des affaires parce qu’elle traduit la parole en texte, à partir de l’anglais et des langues locales et a aussi la capacité d’interpréter les accents sud-africains.

D’après les concepteurs, les applications d’Izwe.ai comprennent la transcription académique et juridique, la traduction, des services de production pour médias comme la fourniture de sous-titres pour des contenus audio existants.

Lire aussi: Nigéria : L’interdiction de Twitter prendra fin « très bientôt »

Les concepteurs ont commencé à travailler sur le projet en 2020 après avoir constaté une demande croissante dans le domaine et réalisé que les offres internationales existantes ne satisfaisaient pas le marché africain. La startup Enlabeler viendra  plus optimiser ce service grâce à l’apprentissage automatique et aux capacités de transcription et de traduction « Humans in the Loop ».

Pour Mmaki Jantjies, responsable de l’innovation chez Telkom : « Cette technologie peut changer la donne dans le monde des affaires, de l’éducation, de l’administration et des soins de santé ».

Ainsi avec la plateforme Izwe.ai, tout secteur aura un petit atout. Dans le monde des affaires par exemple, le défi sera d’aider les entreprises à améliorer leurs services à la clientèle et la communication interne. Dans le domaine de l’éducation, l’objectif est de donner aux apprenants des communautés défavorisées un accès égal au matériel pédagogique surtout concernant les sciences, la technologie, l’anglais et les maths.

De son côté, Sara Mthintso, le PDG de la Fondation Telkom a déclaré : « Les matières STEM sont la base des carrières du futur, mais pour véritablement stimuler la transformation numérique en Afrique du Sud, nous avons besoin que les apprenants puissent apprendre dans leur langue maternelle ».

Cette plateforme est une preuve réelle qui confirme l’importance de l’Intelligence Artificielle.

Lire aussi: Afrique du Sud : les étudiants ont droit à 11 nouvelles formations en informatique

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *