19/10/2021
International Actualités

Afrique du Sud : les étudiants ont droit à 11 nouvelles formations en informatique

Afrique du Sud : les étudiants ont droit à 11 nouvelles formations en informatique

L’autorité sud-africaine chargée de l’éducation et de la formation (MICT SETA) a développé 11 qualifications de compétences futures liées à la quatrième révolution industrielle (4IR). Ces nouvelles formations informatiques sont nécessaires pour développer les compétences informatiques en Afrique du Sud.
.

La quatrième révolution industrielle de l’Afrique du Sud représente une nouvelle ère d’innovation technologique, qui ouvre de nouveaux débouchés et alimente la croissance de l’économie mondiale. L’introduction des 11 nouvelles qualifications en informatique, est une étape monumentale pour le pays et la MICT SETA.

Elles ont été créées grâce à un partenariat entre la MICT SETA et les établissements d’enseignement supérieur. « Nous espérons qu’avec ces 11 qualifications, nous allons combler la pénurie actuelle de main-d’œuvre qualifiée dans les secteurs des TIC et du numérique et, en fin de compte, augmenter le taux d’emploi et l’esprit d’entreprise en Afrique du Sud », déclare Matome Madibana, PDG par intérim de MICT SETA.

Les qualifications nouvellement développées comprennent : Intelligence artificielle, Cloud Computing, Cybersécurité, Science des données, Design Thinking Lead, Design Thinking Practitioner, Internet of Things, Robotic Processing Automation, Quality Engineering Automation, Systems Development et e-Waste.

Lire aussi : L’Afrique du Sud manque d’experts en ingénierie et TIC (rapport)

Ces qualifications permettront aux jeunes professionnels et à la main-d’œuvre actuelle de faire face aux effets perturbateurs des nouvelles technologies. Elles leur permettront d’innover et de créer de nouveaux produits et services dans tous les secteurs. Les 11 cursus ont été développées dans le cadre d’une stratégie en matière de compétences numériques.

À propos de MICT SETA

L’autorité chargée de l’éducation et de la formation dans le secteur des médias, des technologies de l’information et de la communication (MICT SETA) est une entité publique créée en vertu de la loi sur le développement des compétences de 1998 (loi n° 97 de 1998).

Son rôle principal est d’enrichir l’ensemble des compétences de l’industrie afin de répondre aux exigences d’une économie en mutation rapide et des nouvelles technologies et de promouvoir une croissance économique inclusive en Afrique du Sud dans les sous-secteurs de la publicité, du cinéma et des médias électroniques, de l’électronique, des technologies de l’information et des télécommunications.

 

Avec Agence Ecofin

About Author

Raheem Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *