03/12/2022
Actualités Cybersécurité

Cybersécurité : Voici des virus qui circulent dans vos e-mails

Cybersécurité : Voici des virus qui circulent dans vos e-mails

Un virus d’e-mail consiste en un code malveillant distribué dans des messages électroniques pour infecter un ou plusieurs appareils. Ce code malveillant peut être activé de plusieurs façons : lorsque le destinataire du courrier électronique clique sur un lien infecté dans le message, ouvre une pièce jointe infectée ou interagit avec le message d’une autre manière.

Les virus de messagerie se propagent souvent en envoyant le message malveillant à toutes les personnes figurant dans le carnet d’adresses de la victime initiale.

En termes simples, un virus d’e-mail est un code malveillant ou un lien vers un code malveillant envoyé par courrier électronique. Le virus a la capacité de se répliquer et de se propager rapidement d’un appareil à l’autre. Ainsi, un virus de courrier électronique peut non seulement infecter l’ordinateur de la victime, mais aussi les ordinateurs de toutes les personnes figurant dans son carnet d’adresses ou celles qui partagent le même réseau.

Il existe trois moyens principaux par lesquels un virus de messagerie peut infecter le courrier électronique et l’ordinateur d’une victime :

  • via un e-mail de phishing
  • inclus dans une pièce jointe
  • intégré dans le corps du message

Types de virus d’e-mail

Les virus de courrier électronique peuvent prendre différentes formes :

Le spam électronique : Le spam, également connu sous le nom de courrier électronique indésirable ou non sollicité, diffuse généralement des logiciels malveillants par le biais de liens dans le message.

Virus du secteur d’amorçage : Ce virus cible l’enregistrement de démarrage principal de l’appareil. Il peut être difficile à supprimer et nécessite souvent un formatage complet du système, ce qui en fait l’un des types de virus d’e-mail les plus dangereux et les plus persistants.

Virus multipartite : Ce virus peut attaquer simultanément les fichiers exécutables et le secteur de démarrage de l’ordinateur victime. Il peut également effacer le disque dur ou le dispositif de stockage à semi-conducteurs.

Virus résident : Un virus résident s’installe immédiatement sur l’ordinateur de la victime dès qu’elle clique sur un courriel infecté.

Le canular viral : Les messages de canulars contiennent un faux avertissement sur une menace inexistante et demandent souvent au destinataire d’agir, par exemple en faisant suivre l’avertissement à tous ses contacts. Ces messages sont un type de virus par e-mail à caractère social.

Macrovirus : Un macrovirus est transmis par un message électronique d’hameçonnage contenant une pièce jointe malveillante. Lorsque les utilisateurs partagent les documents infectés avec d’autres personnes, souvent en transférant l’e-mail, le virus se propage et infecte d’autres appareils.

Spambot : Les programmes de spambots récoltent des adresses électroniques afin de constituer des listes de diffusion pour l’envoi de spam.

About Author

Tritech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.