05/07/2022
International Actualités

Wowzi : cette startup aide les jeunes à gagner de l’argent grâce aux réseaux sociaux

Wowzi : cette startup aide les jeunes à gagner de l’argent grâce aux réseaux sociaux

Lancée en 2020, Wowzi est une place de marché en ligne qui démocratise l’influence, en connectant les utilisateurs quotidiens des médias sociaux avec les grandes marques. Elle permet aux nano et micro-créateurs de gagner de l’argent en diffusant des messages de marque via les médias sociaux.

La plateforme en ligne en libre-service de la startup Wowzi permet aux marques, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité, de créer et de gérer des campagnes de messagerie massives et distribuées. Ces entreprises utilisent donc des milliers de clients et de fans réels et quotidiens qui sont payés pour offrir des recommandations authentiques en ligne pour les produits qu’ils aiment déjà.

Des marques telles que Netflix, Safaricom, Diageo, Coca Cola, P&G et Absa Bank conçoivent désormais des campagnes impliquant 5 000 personnes ou plus à la fois. Wowzi a recruté 70 000 influenceurs au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie au cours de ses 18 premiers mois d’activité, principalement grâce au bouche à oreille.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’initiative Startup4Gouv lancée pour soutenir les startups

Pour l’aider à poursuivre son expansion, la startup a bouclé un tour de table de 2 millions de dollars dirigé par 4DX Ventures, avec la participation de To.org, Golden Palm Investments, LoftyInc Capital, Afropreneur Angels et Future Africa. La cofondatrice d’Andela, Christina Sass, et les anciens élèves Jessica Chervin, Justin Ziegler et Johnny Falla ont également participé.

Ce tour de table de 2 millions de dollars fait suite à un premier tour de table de 1,2 million de dollars non annoncé en 2020, ce qui porte à 3,2 millions de dollars le montant total levé à ce jour.

Wowzi prévoit d’utiliser ce nouveau financement pour étendre les partenariats avec des entreprises locales, régionales et multinationales de produits de grande consommation, des opérateurs de télécommunications, des banques, des agences de création et des institutions de développement afin de créer des emplois dignes de l’économie numérique pour la jeunesse africaine.

About Author

Raheem Junior

1 Commentaire

    […] décision du tribunal fait partie des efforts déployés par Moscou pour réprimer les médias sociaux en pleine guerre en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.