02/12/2021
International Actualités

Google Startup Accelerator 2022 : les candidatures sont ouvertes

Google Startup Accelerator 2022 : les candidatures sont ouvertes

 

Google a lancé un appel à candidatures auprès des startups africaines pour son programme d’accélérateur virtuel de trois mois. La société de technologie a annoncé mercredi que les innovateurs africains de 17 pays africains peuvent maintenant commencer à postuler pour faire partie de l’édition africaine 2022 de ce programme.

 

 

La 7ème édition du programme Google for Startups Accelerator Africa est maintenant ouverte, Google appelle les startups éligibles à commencer à envoyer leurs candidatures entre aujourd’hui et le 14 janvier 2022. Si vous êtes une startup et que vous souhaitez soumettre une candidature pour le programme, cliquez ici.

 

Les sélections se feront dans les pays africains suivants : Afrique du Sud, Algérie, Botswana, Cameroun, Côte d’Ivoire, Égypte, Éthiopie, Ghana, Kenya, Maroc, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Tunisie, Ouganda et Zimbabwe. Les startups qui peuvent participer à ces programmes d’accélération doivent être situées dans ces pays africains.

Lire aussi : Kenya : Google veut rémunérer les internautes grâce à TaskMate

Google Startup Accelerator 2022 : les candidatures sont ouvertes

Selon Google, le programme d’accélération se déroulera de manière intensive pendant trois mois, de mars 2022 à mai 2022. Un Bootcamp virtuel sera organisé chaque semaine par mois. Le programme d’accélérateur virtuel prouve que l’entreprise technologique soutient les startups en Afrique. Le programme de trois mois est garanti pour fournir une formation virtuelle intensive Bootcamp, un mentorat, et divers produits Google de soutien pour les startups sélectionnées.

 

« Nous sommes honorés d’avoir une nouvelle occasion d’entrer en contact avec des innovateurs africains et de leur donner les moyens d’agir grâce à la septième promotion de la GFSAA. Nous savons que, comme pour les classes précédentes, nous sommes sur le point de découvrir des solutions technologiques exceptionnelles à certains des défis les plus urgents du continent, développées par les Africains eux-mêmes », a déclaré Andy Volk, qui dirige les efforts de Google en matière de développement et d’écosystème des startups en Afrique subsaharienne.

 

En plus de bénéficier des meilleurs réseaux de Google, les startups sélectionnées auront accès à des technologies innovantes, à des experts et à des mentors, ainsi qu’à l’aide sans participation de l’entreprise.

Avec Afrique It News

About Author

Raheem Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *