02/12/2021
International Actualités

Kenya : Google veut rémunérer les internautes grâce à TaskMate

Kenya : Google veut rémunérer les internautes grâce à TaskMate

 

Google a lancé Taskmate, une application de crowdsourcing, au Kenya. L’application permet aux utilisateurs de s’inscrire, d’effectuer une série de tâches et d’être payés. L’entreprise américaine déploie l’application sur différents marchés à travers le monde.

« Il s’agit d’une plateforme de crowdsourcing qui simplifie la distribution et l’accomplissement des tâches des entreprises, pour les entreprises et les organisations. C’est aussi une application qui offre des opportunités aux Kenyans, qu’il s’agisse de créer une communauté ou de gagner un revenu supplémentaire. C’est l’engagement de Google à construire pour et avec l’Afrique, dans son voyage de transformation numérique », a déclaré le chef de produit TaskMate, Mike Knapp.

« Aujourd’hui, nous avons lancé TaskMate, et c’est la première fois que nous l’ouvrons en Afrique et dans le monde entier », a-t-il déclaré. Les tâches proposées par l’application de Google comprennent la traduction, la photographie, les enquêtes et les annonces de services locaux.

Lire aussi : Afrique : Google annonce un milliard de dollars d’investissement en 5 ans

Le paiement se fait sous forme de récompenses et d’honoraires pour les tâches qualifiées et non qualifiées. Les tâches sont classées en deux catégories : tâches assises et tâches sur le terrain. Lors du projet pilote mené au Kenya l’année dernière, les utilisateurs ont été invités à effectuer des tâches, notamment à prendre des photos de plantes pour un projet de recherche mené par la Penn State University.

Les entreprises qui publient des tâches sur la plateforme ont la possibilité de les mettre à la disposition d’un groupe de personnes sélectionnées ou d’inviter des personnes spécifiques à les exécuter. Les utilisateurs de TaskMate au Kenya retirent l’argent gagné par le biais de la plateforme de paiement par monnaie mobile M-Pesa, gérée par Safaricom, la plus grande société de télécommunications de la région d’Afrique de l’Est.

Le lancement de cette application a eu lieu au moment où Google a annoncé un prêt de 10 millions de dollars pour stimuler les petites entreprises au Ghana, au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud.

Avec Agence Ecofin

About Author

Raheem Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *