27/09/2021
Actualités Outils

Android : une faille Bluetooth met en danger des milliards de smartphones

Android : une faille Bluetooth met en danger des milliards de smartphones

Une faille Bluetooth a mis à la merci des pirates plusieurs smartphones Android. En effet, cette faille a été détectée sur les smartphones équipés de composants Qualcomm. Cependant, en attendant, la correction de ce bug, il est conseillé de désactiver le Bluetooth sur votre smartphone.

 

D’après les chercheurs en sécurité informatique d’Asset Research Group, des milliards de smartphones sont devenus vulnérables via ce bug Bluetooth. Les experts en Sécurité Informatique ont découvert plus de 16 vulnérabilités qu’ils ont baptisé « BrakTooth ».

Lire aussi: Besi, la marque d’un jeune entrepreneur togolais basé aux USA

Ces vulnérabilités ont été détectées dans les puces Bluetooth fabriquées par les fournisseurs à savoir Intel, Qualcomm, Texas Instruments, Infineon (Cypress), ou encore Silicon Labs.

Toutefois, il est à noter que les composants Qualcomm se trouvent dans la majorité des smartphones sur le marché, comme l’a relayé MalwareBytes.

Ainsi, les chercheurs en sécurité informatique ont examiné 13 cartes Bluetooth présentes sur le marché.

Alors comment cette faille peut être exploitée par les pirates ?

Les pirates sont en mesure d’exécuter du code malveillant sur des appareils en envoyant des fichiers par le biais de la connexion Bluetooth. Les pirates transfèrent les fichiers en question via le Bluetooth Link Manager Protocol, le protocole conçu pour faciliter la configuration et la gestion des périphériques.

Pour faire simple, ces pirates peuvent s’emparer de toutes les données de votre smartphone juste en se retrouvant à proximité du Bluetooth.

Cependant, si votre smartphone est intégré d’un composant Qualcomm, veuillez désactiver votre Bluetooth en attendant la correction de cette faille.

Lire aussi: Ghana : un adolescent fabrique un scooter électrique solaire

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *