28/05/2024
Actualités Cybersécurité

Les pires mots de passe les plus utilisés en 2023

Les pires mots de passe les plus utilisés en 2023

Chaque année, NordPass révèle les résultats de son étude sur les mots de passe les plus utilisés dans le monde, fournissant un aperçu des habitudes en matière de cybersécurité. En 2023, l’étude met en lumière les choix peu inspirés des utilisateurs français, avec des classiques persistants et des tendances nouvelles.

Les pires mots de passe en 2023

En tête du classement des codes d’accès les plus courants, on retrouve les habitués tels que « 123456 », « 123456789 », et « azerty ».

1. 123456
2. 123456789
3. azerty
4. admin
5. 1234561
6. azertyuiop
7. loulou
8. 000000
9. doudou
10. password

Attention ! Les mots de passe à éviter absolument en 2024

Tendances et nouveautés

Les suites numériques dominent la liste des pires mots de passe dans le monde. En France, les références géographiques et les expressions d’amour font leur apparition. Le temps nécessaire pour déchiffrer ces mots de passe varie de moins d’une seconde à un jour, les rendant parmi les moins sécurisés.

Sécurité selon les plateformes

Par ailleurs, NordPass introduit une nouveauté en analysant la sécurité des passes selon les plateformes. Les comptes de streaming sont souvent protégés par des mots de passe plus faibles, peut-être en raison d’une gestion partagée. En revanche, les utilisateurs sont plus vigilants avec les comptes liés aux services financiers.

Les codes d’accès enregistrés sur les navigateurs sont des cibles privilégiées pour les pirates, souligne NordPass. Les malwares peuvent voler des informations sensibles, mettant en danger la sécurité des utilisateurs. NordPass encourage l’utilisation de mots de passe longs et complexes, l’adoption de gestionnaires, et envisage les « passkeys » comme l’avenir de l’authentification.

About Author

Raheem Geraldo

Vous avez affaire à un jeune homme unique amoureux des nouvelles technologies et des médias. Raheem Junior GERALDO aime s'exprimer que ce soit sur les sites web en tant que rédacteur web SEO et dans le micro en tant qu'animateur de programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.