15/06/2024
Actualités Outils

Top 5 des métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

Top 5 des métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

L’impact de l’intelligence artificielle (IA) et de l’automatisation se fait sentir dans le monde professionnel. Selon le think tank Institut Sapiens, certains métiers sont plus menacés que d’autres. Près de 2,1 millions d’actifs travaillent dans les cinq métiers qui risquent de disparaître dans les prochaines années.

Pour établir ce classement, l’Institut a tenu compte des métiers qui sont directement remis en question par l’intelligence artificielle et dont les effectifs ont diminué depuis trente ans.

Cinq métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

  1. Employés de banque et d’assurance

Les employés de banque et d’assurance sont les plus menacés. Leurs effectifs ont chuté de 39 % depuis 1986, passant de 356 000 à 221 000 en 2016. Les opérations bancaires et d’assurances en ligne ont remplacé un grand nombre d’agences. L’Institut Sapiens indique que la banque et l’assurance ne compteront plus aucun employé entre 2038 et 2051.

  1. Employés de la comptabilité

Le métier de comptable a évolué ces dernières années. Si les effectifs ont augmenté durant les années 2000, ils ont chuté de 10 % par rapport à 1986. Les logiciels intelligents dédiés pourront effectuer les tâches comptables sans intervention humaine d’ici 2041 à 2056, prévoit l’étude.

  1. Secrétaire de bureautique et de direction

Le nombre de secrétaires a diminué depuis 1986, passant de 765 000 à 560 000 en 2016. Toutefois, leur extinction n’est prévue qu’entre 2053 et 2072. Cette disparition avait déjà été prédite dans les années 1980 avec l’arrivée de l’informatique et cela devient évident avec l’essor de l’intelligence artificielle.

  1. Caissiers et employés de libre-service

Les caissiers et les employés de libre-service voient leur nombre diminuer depuis les années 2000. Les caisses automatiques se multiplient dans les supermarchés. L’étude projette l’extinction de ces métiers à l’horizon 2050 ou 2066.

Un étudiant a utilisé ChatGPT pour tricher lors d’un devoir

  1. Ouvriers non qualifiés

Les ouvriers non qualifiés subissent déjà une forte pression due à l’automatisation. Leur nombre a chuté de 29 % depuis 1986. L’Institut Sapiens prévoit une extinction de ce métier entre 2027 et 2061.

Les métiers menacés se concentrant sur des tâches répétitives et des opérations routinières, l’automatisation et l’Intelligence Artificielle (IA) sont susceptibles de bouleverser le monde professionnel. Pour limiter l’impact de ces transformations sur l’emploi, la formation et la mise en place d’une nouvelle organisation du travail sont nécessaires.

About Author

Raheem Geraldo

Vous avez affaire à un jeune homme unique amoureux des nouvelles technologies et des médias. Raheem Junior GERALDO aime s'exprimer que ce soit sur les sites web en tant que rédacteur web SEO et dans le micro en tant qu'animateur de programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.