04/03/2024
International Actualités Cybersécurité

L’Ukraine, victime d’une cyberattaque

L’Ukraine, victime d’une cyberattaque

Les pirates informatiques ont spécialement ciblé l’Ukraine. En effet, plusieurs sites gouvernementaux ukrainiens ont été touchés la nuit dernière. Tous les soupçons désignent du doigt la Russie car les relations entre les deux pays vont mal .

Une assise a même eu lieu entre les USA, ses alliés et la Russie à propos d’une potentielle offensive militaire en Ukraine. Pour le moment, la situation reste préoccupante car l’armée russe est déjà à la frontière Est de l’Ukraine.

Lire aussi: Désinformation : des organisations de fact-checking lancent un appel à YouTube

Il y a quelques jours de cela, Futura Tech, le site d’informations technologique informait que des cybercombattants anglais et américains se sont rendues en Ukraine pour les aider à mieux s’armer pour la route. Ces experts avaient sans doute prédit une attaque offensive des russes.

Coïncidence, une quinzaine de sites ukrainiens ont été mis à terre. Par exemple, le site du Ministère ukrainien des Affaires étrangères ne fonctionnait pas avant de disparaitre totalement. Avant la disparition, on pouvait lire un message menaçant rédigé en russe, ukrainien et polonais. A côté, le drapeau ukrainien, la carte du pays ainsi que des symboles patriotiques barrés

 

Le message indiquait que toutes les données personnelles des Ukrainiens avaient été téléchargées sur le Web. Le message faisait aussi lieu de l’armée insurrectionnelle ukrainienne et d’autres organisations nationalistes, qui avaient combattu auprès des nazis, l’URSS pendant la Seconde Guerre mondiale.

Toutefois, ce message fait penser que les auteurs de cette cyberattaque serait des polonais et non des russes.

Les équipes de cybersécurité du gouvernement ukrainien se sont mis au travail afin de rétablir le système.

Lire aussi: Cyberattaque: voici 06 conseils pour bien protéger vos données personnelles

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.