02/12/2021
Portrait Actualités Métier

Margaret Hamilton : connaissez-vous la femme qui a conçu le système embarqué du programme spatial Apollo ?

Margaret Hamilton : connaissez-vous la femme qui a conçu le système embarqué du programme spatial Apollo ?

Margaret Hamilton est une informaticienne et ingénieure système de formation. Sans l’ingéniosité de cette femme et de son équipe, le programme spatial Apollo n’aurait eu son succès escompté. En effet, elle est derrière le code informatique de navigation du programme Apollo.

Biographie

Margaret Hamilton est née Margaret Heafield à Paoli dans l’Indiana aux Etats-Unis le 17 août 1936.  Fille de Kenneth Heafield et de Ruth Esther Heafield, elle finit ses études secondaires à la Hancock High School en 1954 avant de poursuivre ses études en Mathématiques à l’Université de Michigan en 1955. Trois ans plus tard, elle obtient sa licence de mathématiques au sein du Eartham College en 1958.

Elle décide de faires les Mathématiques pures, pour cela, elle déménage dans l’Etat du Massachusetts mais finalement c’est au MIT qu’elle atterrit en 1960 pour développer des programmes informatiques de prévision météorologique sur des ordinateurs. De 1961 à 1963, elle sera sur le projet militaire SAGE au laboratoire Lincoln du MIT où elle développe des programmes de détection d’avions sur l’ordinateur géant AN/FSQ-7. Elle rejoint après le laboratoire Charles Stark Draper du MIT.

Lire aussi: Douglas Engelbart : ce qu’il faut savoir sur l’inventeur de la souris informatique

Tout va changer lorsqu’elle rejoint le laboratoire Draper où elle travaille exclusivement pour les missions du programme Apollo de la NASA sur les logiciels embarqués dans les vaisseaux spatiaux qui doivent prendre en charge la navigation et l’atterrissage sur la lune.

Elle devient plus tard, la responsable de l’équipe chargée du développement du logiciel embarqué utilisé par les missions Apollo. La suite de l’histoire, on la connait, le module lunaire de la mission Apollo 11 a réussi à se poser  sur la lune. Le Commandant Neil Armstrong et son équipe ont été criés sur toute la terre pour avoir été les premiers hommes à se poser sur la lune.

Margaret Hamilton
Margaret Hamilton se tenant auprès du code du logiciel de navigation  pour le programme Apollo (en 1969)

La carrière post MIT de Margaret Hamilton

Margaret Hamilton n’est pas restée les bras croisés. Après avoir quitté le MIT, elle cofonde l’entreprise Higher Order Software avec Saydean Zeldin de laquelle elle sera PDG de 1976 à 1984. L’entreprise produit un programme appelé USE.IT basé sur la technologie HOS développée au MIT qui sera utilisé dans de nombreux projets gouvernementaux.

En 1986, elle crée la société Hamilton Technologies qui met au point un nouveau langage de programmation USL (Universal Systems Language).

Considérée jusqu’aujourd’hui, comme l’une des rares femmes qui a su s’imposer dans un univers rempli d’hommes, Margaret Hamilton reste et restera l’une des figures qui ont transcendé la NASA. Plusieurs récompenses et hommages lui ont été attribués notamment la médaille présidentielle de la Liberté qui est la plus haute distinction civile aux Etats-Unis. Cette médaille lui a été remise en 2016 par le président Barack Obama.

Lire aussi: Tim Berners-Lee : que savez-vous de l’inventeur du web ?

About Author

Jude Kpakou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *