18/05/2024
Actualités Outils

Des chercheurs transforment des oiseaux morts en drones

Des chercheurs transforment des oiseaux morts en drones

Pour créer des drones qui volent, se déplacent et ressemblent même à des oiseaux, des chercheurs de l’ Institut des Mines et de la Technologie du Nouveau-Mexique utilisent de vrais oiseaux morts.

Les chercheurs de New Mexico Tech veulent construire une machine qui peut voler en battant des ailes de haut en bas comme un oiseau. Dans une étude récemment présentée au Forum SciTech 2023 de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics, les chercheurs soulignent les avantages de l’utilisation de véritables parties d’oiseaux par rapport à des matériaux artificiels qui ont été conçus pour se comporter comme eux. Avec leurs corps légers et leurs plumes flexibles, les oiseaux peuvent facilement se faufiler dans plusieurs endroits.

Ces oiseaux morts transformés en drones pourraient espionner des animaux ou des humains.

Le plus grand avantage de construire un ornithoptère à partir d’un oiseau décédé est le camouflage, car dans les airs, il ressemblera davantage à la réalité et, espérons-le, sera plus enclin à être ignoré. Il n’excelle peut-être pas dans les combats aériens, mais un drone d’oiseau mort pourrait potentiellement être un outil d’espionnage très utile, qu’il soit utilisé à des fins militaires ou comme moyen pour les scientifiques d’étudier et d’observer d’autres animaux sauvages tout en s’assurant que leurs comportements restent naturels .

L’utilisation de plumes donne également aux oiseaux des capacités de furtivité incroyables, leur permettant souvent de voler souvent sans faire de bruit. Comparé au bruit d’un moteur électrique avec une hélice en rotation , un drone d’oiseau mort avec des ailes à plumes battantes serait potentiellement capable de suivre tranquillement une cible sans l’effrayer.

 

Avec Gizmodo

 

Lire aussi : De nouvelles fonctionnalités sur WhatsApp : L’envoi de 100 photos désormais possible

About Author

Tech en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.