02/12/2021
International Actualités

Voici pourquoi Facebook veut changer de nom

Voici pourquoi Facebook veut changer de nom

 

Facebook prévoit de donner un nouveau nom à l’entreprise, a rapporté The Verge ce mardi 19 octobre 2021. Ce changement de nom vise à présenter la société de Mark Zuckerberg comme une entreprise axée sur la création d’un « métavers ».

 

Selon The Verge, Facebook pourrait dévoiler son nouveau nom au cours de la semaine prochaine. Le nouveau nom visera à redéfinir l’objectif de la firme américaine, qui est de devenir une « société de métavers » plutôt qu’une société de médias sociaux, en faisant de son application principale une parmi d’autres sous une société mère unique.

 

Le PDG Mark Zuckerberg discutera du changement de nom lors de la conférence annuelle Connect de Facebook le 28 octobre, mais la société pourrait annoncer le nom avant cette date.

 

Que veut dire Facebook par « société de Métavers » ?

Lire aussi : Métaverse : l’incroyable projet de Facebook pour le futur

Le métavers fait généralement référence au concept vaguement défini d’un espace virtuel où les gens peuvent utiliser des avatars virtuels et à réalité augmentée. Le terme « métavers » a été inventé par l’auteur de science-fiction Neal Stephenson dans son livre « Snow Crash » (1992), mais l’idée est apparue dans la culture populaire à travers des films comme « Matrix » et « Ready Player One ».

 

Facebook a déclaré lundi qu’il souhaitait embaucher 10 000 personnes à travers l’Europe pour aider à construire sa propre version d’un métavers, qui a de plus en plus retenu l’attention de Zuckerberg. En juillet, le CEO du réseau social aux milliards d »utilisateurs a déclaré à The Verge qu’il considérait le métavers comme « un internet incarné, où, au lieu de simplement regarder du contenu, vous êtes dedans ».

 

La proposition de changement de nom de Facebook intervient également à un moment où l’entreprise est confrontée à une nouvelle série d’examens minutieux concernant une série de scandales liés à ses plateformes de médias sociaux, notamment une série de documents divulgués par un dénonciateur au Congrès, à la Securities and Exchange Commission et aux médias.

About Author

Raheem Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *