27/09/2021
Portrait Actualités Métier

Mark Zuckerberg : tout ce qu’il faut savoir sur le cofondateur de Facebook

Mark Zuckerberg : tout ce qu’il faut savoir sur le cofondateur de Facebook

 

Parler des personnes qui ont travaillé dur pour se hisser très haut dans leur domaine sans mentionner le milliardaire américain Mark Zuckerberg serait injuste. Cet article s’intéresse au cofondateur et le PDG de la plateforme de réseautage social Facebook. Il est l’un des plus jeunes milliardaires du monde.

Mark Zuckerberg est un ancien étudiant en informatique de Harvard. Avec quelques amis, il a lancé Facebook, le réseau social le plus populaire au monde, en février 2004. Le chef d’entreprise a également la particularité d’être le plus jeune milliardaire du monde, ce qu’il a obtenu en 2008 à l’âge de 24 ans. Il a été nommé « Homme de l’année » par le magazine Time en 2010.

Lire aussi : L’Éthiopie développe des concurrents de Facebook, WhatsApp et les autres

Ses débuts et son éducation

Mark Zuckerberg est né le 14 mai 1984 à White Plains, dans l’État de New York, dans une famille aisée et instruite. Il a été élevé dans le village voisin de Dobbs Ferry. Son père, Edward Zuckerberg, dirige un cabinet dentaire rattaché à la maison familiale. Sa mère, Karen, travaillait comme psychiatre avant la naissance des enfants. Mark fait partie d’une fratrie de quatre enfants : Randi, Donna, Arielle et lui-même.

M. Zuckerberg est tombé amoureux des ordinateurs dès son plus jeune âge. À l’âge de 12 ans, il utilise le BASIC d’Atari pour créer un programme de messagerie qu’il nomme « Zucknet ». Son père a utilisé le programme dans son cabinet dentaire, afin que la réceptionniste puisse l’informer d’un nouveau patient sans avoir à crier à travers la pièce. Cette technologie a permis de communiquer à l’intérieur de la maison. Avec ses amis, il a également créé des jeux informatiques juste pour le plaisir.

Les parents de Mark Zuckerberg voulant développer encore plus son intérêt pour les ordinateurs, ont engagé David Newman, un professeur particulier d’informatique, qui venait travailler avec lui. Il a étudié ensuite à la Phillips Exeter Academy, une école préparatoire exclusive du New Hampshire.

Alors qu’il est encore au lycée, Zuckerberg a créé une première version du logiciel de musique Pandora, qu’il a appelé Synapse. Plusieurs entreprises, dont AOL et Microsoft, ont été intéressées par l’achat du logiciel et ont embauché l’adolescent avant la fin de ses études. Il a décliné les offres.

Expérience universitaire de Mark Zuckerberg

Après avoir obtenu son diplôme à Exeter en 2002, le PDG de Facebook s’est inscrit à l’université de Harvard. Après sa deuxième année, il a abandonné l’université pour se consacrer à plein temps à sa nouvelle entreprise, Facebook.

Lire aussi : Zuckerberg prêt à « se battre » avec quiconque veut démanteler Facebook

Dès sa deuxième année dans l’établissement de l’Ivy League, il s’est fait une réputation de développeur de logiciels incontournable sur le campus. C’est à cette époque qu’il a créé un programme appelé CourseMatch. Ceci aidait les étudiants à choisir leurs cours en fonction des choix de cours des autres utilisateurs.

Il a également inventé Facemash, qui comparait les photos de deux étudiants du campus et permettait aux utilisateurs de voter pour savoir lequel était le plus séduisant. Le programme a connu une grande popularité, mais a ensuite été fermé par l’administration de l’école après avoir été jugé inapproprié.

Avec trois autres de ses camarades de classe, ils ont créé un site de réseau social appelé Harvard Connection. Mark Zuckerberg a ensuite abandonné ce projet pour travailler sur son propre site de réseau social, The Facebook.

 

Mark Zuckerberg et Facebook

Le jeune homme et ses amis Dustin Moskovitz, Chris Hughes et Eduardo Saverin ont créé The Facebook. Une plateforme qui permettait aux utilisateurs de créer leur propre profil, de télécharger des photos et de communiquer avec d’autres utilisateurs. Le groupe a exploité le site à partir d’un dortoir de l’université de Harvard jusqu’en juin 2004.

Lire aussi : Mark Zuckerberg : « Il n’y a aucun accord entre Donald Trump et moi »

En 2004, Mark Zuckerberg a abandonné ses études et a transféré la société à Palo Alto, en Californie. À la fin de cette année-là, Facebook comptait un million d’utilisateurs. En 2005, l’entreprise de Zuckerberg a reçu un énorme coup de pouce de la part de la société de capital-risque Accel Partners. Cette dernière a investi 12,7 millions de dollars dans le réseau qui, à l’époque, n’était ouvert qu’aux étudiants de l’Ivy League.

L’entreprise a ensuite accordé l’accès à d’autres collèges, lycées et écoles internationales, faisant passer le nombre de membres du site à plus de 5,5 millions d’utilisateurs en décembre 2005. Le site a commencé à susciter l’intérêt d’autres entreprises qui souhaitaient faire de la publicité sur la plateforme.

 

 

Comme le rapporte le site Biography, Mark n’a pas voulu vendre Facebook. Il a refusé les offres d’entreprises telles que Yahoo ! et MTV Networks. ll s’est plutôt concentré sur le développement de la plateforme. Il a ouvert son projet à des développeurs externes et ajouté de nouvelles fonctionnalités. Au fil des années avec l’ajout continuel de nouveautés, ce réseau social a pris le devant de ses semblables dans le domaine technologique.

About Author

Raheem Junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *