28/09/2021
International

Google supplie les Etats-Unis de le laisser travailler avec Huawei

Google supplie les Etats-Unis de le laisser travailler avec Huawei

Google demande de nouveau à l’administration américaine de passer l’éponge sur les sanctions émises contre Huawei. Le groupe chinois met en place des alternatives afin de se passer des services de Google, la firme de Mountain View. 

Google n’a pas encore tiré un trait sur son partenariat avec Huawei. D’après Sameer Samat, vice-président de Google Play et d’Android,  une nouvelle demande de dérogation aété récemmet déposée  afin de pouvoir travailler avec Huawei.

Depuis novembre 2019, Washington accorde en effet des licences à certaines firmes désirant collaborer avec Huawei. La plupart des demandes de licence sont systématiquement refusées par le gouvernement Trump.  Micron a obtenu une dérogation de la part des Etats-Unis.

Si l’administration américaine le veut bien, Huawei va pouvoir réinstaller les Google Mobile Services dans ses téléphones. Une chose est sûre, que les sanctions contre Huawei soit d’actualité ou non, l’entreprise chinoise s’en moque. Ses alternatives se positionnent plutôt bien.

. « AppGallery est l’un des trois premiers magasins d’applications au monde, servant plus de 600 millions d’utilisateurs d’appareils Huawei dans plus de 170 pays / régions avec une riche sélection d’applications mondiales et locales » affirme Huawei dans un communiqué.

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *