19/09/2021
Nouvotech

Le fondateur de Telegram pense que WhatsApp est dangereuse

Le fondateur de Telegram pense que WhatsApp est dangereuse

Telegram. Son fondateur tacle encore l’application de Mark Zuckerberg. Il estime que WhatsApp est trop ouverte aux failles. Les correspondances sont loin d’être protégées car l’application de messagerie instantanée n’est pas suffisamment sécurisée.

Pavel Dourov, le créateur de la messagerie russe Telegram, a évoqué le sujet en réaction aux histoires apparues dans les médias relatant que le portable de l’homme le plus riche au monde, Jeff Bezos a été piraté.

Dourov a également déclaré qu’une fois les rapports de faille de WhatsApp publiés, Facebook aurait dû sortir ouvertement, s’excuser et s’engager à faire mieux. Au lieu de cela, Facebook a blâmé Apple, essayant de se dédouaner. « Le vice-président de Facebook a affirmé que iOS, plutôt que WhatsApp, avait été piraté. », rappelle le fondateur de Telegram.

Le PDG a tenu à souligner que les utilisateurs qui changent de portable laissent souvent des sauvegardes de données dans le stockage cloud non chiffrés. Le créateur de Telegram estime que les portes dérobées, c’est-à-dire des applications délibérément créées par les développeurs qui détectent les défauts de sécurité, peuvent menacer le secret de la correspondance.

Pour lui, ces développeurs peuvent parfois créer ce type d’applications sous la pression des forces de l’ordre.  Il a fait savoir que l’année dernière 12 défaillances de ce type avaient été trouvées sur WhatsApp.

Le développeur de la messagerie russe a conseillé de ne pas faire confiance aux applications avec du code source masqué comme WhatsApp. Il a même demandé à Jeff Bezos d’utiliser sa messagerie Telegram.

Lire aussi : Apple accusée d’être responsable du piratage du téléphone de Jeff Bezos

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *