17/09/2021
Nouvotech

Hyundai et Uber veulent créer des taxis volants

Hyundai et Uber veulent créer des taxis volants

Hyundai a profité du salon Consumer Electronics Show (CES) 2020 ayant eu lieu ce samedi dernier , pour annoncer un partenariat avec Uber. Cette collaboration permettra de développer un nouvel aéronef électrique à décollage et d’atterrissage verticaux (ADAVe), autrement dit des taxis volants.

Ce modèle d’ADAVe destiné au transport aérien que lance Hyundai, est baptisé S-A1. Cet ADAVe, multirotors électrique, est capable de transporter quatre passagers pour des trajets d’environ 100 km en volant à 290 km/h. Le constructeur automobile précise qu’un pilote sera présent à bord mais l’engin sera capable de voler de façon autonome.

L’aéronef tout électrique devrait offrir une autonomie de 60 nautiques (111 km) et une altitude de croisière comprise entre 1 000 et 2 000 pieds (300 à 600 m).

Lire aussi : Une entreprise recrute 100 rédacteurs web

Uber de son côté, se chargera du service et de son infrastructure terrestre via Uber Air que l’entreprise espère inaugurer dès 2023. Hyundai est le premier partenaire automobile d’Uber avec une expérience de la fabrication de voitures particulières à l’échelle mondiale.

Selon Eric Allison, président d’Uber Elevate, la filiale d’Uber en charge de ce projet, la société Hyundai a le potentiel de construire des véhicules Uber Air à un rythme jamais vu dans l’industrie aérospatiale actuelle, en produisant des avions de haute qualité, fiables et à haut volume pour réduire le coût individuel de chaque trajet.

Hyundai n’a précisé aucun calendrier concernant l’achèvement de son aéronef. L’entrée en service est prévue pour 2028. Mais, un prototype grandeur nature sera d’abord testé en vol. Les démonstrations de vol devraient débuter dès cette année.

Raheem Geraldo

About Author

Tech en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *