17/09/2021
Zoom

L’application ToTok est accusée d’espionnage

L’application ToTok est  accusée d’espionnage

ToTok, l’une des applications  les plus téléchargées en Arabie saoudite et en Inde est accusé d’espionnage.

L’application ToTok est reprochée par le New York Times, de transmettre des informations personnelles de ses utilisateurs aux services de renseignement des Émirats arabes unis.

Lancée le 31 juillet dernier, ToTok est une application mobile de messagerie instantanée développée par la société émiratie « Breej Holding ». Rapidement devenue l’application de messagerie de référence dans la péninsule arabique, ToTok pourrait bien être retirée du marché.

Lire aussi: L’application ToTok Mais cette  dernière pourrait bien être retirée du marché

Il lui est reproché ces derniers temps  de cacher une affaire d’espionnage étatique mettant en cause les Émirats arabes unis. Au contraire de beaucoup d’autres applications, cette dernière se contente de demander en un clic l’autorisation d’accéder aux données des utilisateurs, et ne réclame pas uniquement l’accès au micro et à la caméra.

En fait,   lorsque ToTok vous demande d’accéder à votre position pour vous fournir la météo la plus précise possible; elle transmet votre géolocalisation à l’État émirati.

Lire aussi: Les 4 applis les plus téléchargées de la décennie viennent de la firme Facebook

De même, lorsque l’application s’intéresse à votre liste de contacts pour cerner votre profil et vous mettre en relation avec de nouveaux utilisateurs, elle transmet votre répertoire aux services de renseignement.

« Breej Holding » nie ces accusations. Apple et Google ont pris les devants en retirant ToTok de la liste des applications téléchargeables.

Toutefois  les utilisateurs déjà en possession de l’application peuvent continuer à l’utiliser.

Emile AZIADEKEY

About Author

Tech en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *