02/12/2021
Nouvotech

Sénégal : le clavier virtuel SenlanEdit valorise les langues traditionnelles

Sénégal : le clavier virtuel SenlanEdit  valorise les langues traditionnelles

Les  langues traditionnelles en Afrique et spécifiquement au Sénégal perdent progressivement leurs poids. Indéniable comme vérité !  De surcroît, les claviers d’ordinateurs  encore moins des smartphones n’ont pas été conçus à priori pour les reconnaitre. Ces constats n’ont pas laissé  insensible le prof  Lamine Thiaw.  Ce dernier a mis au point un clavier virtuel permettant la saisie des caractères spéciaux des langues nationales sénégalaises à l’instar du  Pulaar, Wolof, Serer, Joola, Mandinka, manjaku, Mankaa, entre autres.

Dans le souci de poursuivre le combat pour l’intégration des langues nationales dans le système éducatif jadis entamé par Cheikh Anta Diop, le Professeur Lamine Thiaw a décidé d’innover. Sa solution va désormais  intégrer un plus grand nombre de Sénégalais dans l’ère du numérique. Elle apporte  non seulement une réponse au besoin d’apprentissage des langues locales aux communautés, mais donne  un coup de pouce pour améliorer le taux d’initiés à l’usage de l’informatique.

« Aujourd’hui, quelqu’un qui désire travailler avec les langues nationales rencontre beaucoup de difficultés, car plusieurs caractères spéciaux des langues sénégalaises ne figuraient pas dans les claviers des ordinateurs et encore moins dans ceux des tablettes et Smartphones », explique le Pr Thiaw qui officie à l’Ecole polytechnique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

Ce clavier virtuel est utilisable dans 7 langues nationales du Sénégal. Il s’agit au fait d’une application disponible pour les systèmes Windows 32 bits, Windows 64 bits, Mac 0S.  A  partir de Google play store, il est aussi possible de télécharger à ce clavier  sous le nom : « SenlanEdit »

« Ce clavier est une contribution pour la mise en place d’outils modernes permettant l’apprentissage et l’usage de nos langues dans notre système éducatif. Je pense que le moment où nous devons agir pour produire le savoir dans nos langues, vulgariser les connaissances scientifiques et techniques dans nos langues est venu », lâche son concepteur.

 

Télécharger ici

 

Crédit Photo : Kassataya

 

 

Fodé Ngaly COULIBALY

 

About Author

Tech en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *