04/10/2022
Nouvotech

Mali: L’application Caddisfly au service sur le fleuve Niger

Mali: L’application Caddisfly au service sur le fleuve Niger

L’agence du Bassin du fleuve Niger a lancé au Mali un site internet  de collecte et de partage des données sur la qualité de l’eau de ce fleuve. Ce projet consiste à  rendre accessible au public toutes les informations sur la pollution de l’eau du fleuve Niger afin de sensibiliser la population sur les risques qui en découlent.

Grâce à l’application mobile Akvo Caddisfly, 12 agents dans la première phase du projet ont fait des révélations des données sur 22  kilomètres du fleuve Niger dans les alentours de Bamako la capitale du Mali.

« Cette application aura pour fonction  de collecter les informations recueillies dans l’eau via des bandelettes et des capteurs ou encore d’un drone sous-marin »a expliqué Baba Faradji N’diaye, chef du département de protection et de gestion de l’écosystème de l’agence du bassin du fleuve Niger.

Selon Baba Faradji, le fleuve Niger reçoit les déchets de toutes les activités des riverains. « Dans une grande ville comme Bamako, pratiquement tous les quartiers riverains du fleuve, déversent tout ce qu’ils produisent comme déchets liquides, déchets solides, directement dans le fleuve. Les unités industrielles, les unités artisanales comme la tannerie, comme les teinturiers…Tous, déversent directement leurs eaux usées dans le fleuve » a-t-il regretté.

Toutes les analyses scientifiques sur la pollution du fleuve seront publiées sur le site de manière à rendre accessible  l’information à tous pour une prise de conscience.

« Toutes les données vont être mises à la disposition des citoyens et chercheurs. Il est important que cette transparence se développe » a laissé entendre Tizia wouters de l’ONG néerlandaise via Water, qui finance le projet.

Les  analyses seront élargies sur toute la zone  malienne du fleuve Niger.

 

  Aimé Amson

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.