04/10/2022
Nouvotech

5000 centres de codage pour Lagos

5000  centres de codage pour Lagos

La ville de Lagos, la plus grande du Nigeria envisage de se doter de 5000 centres de formation en codage. Cette idée n’est pas le fruit du hasard mais la continuité du projet CodeLagos. Les écoles primaires et secondaires sont dans le viseur du gouvernement de cet Etat. Près d’un million de personnes devront acquérir des compétences en codage d’ici 2030.

Le gouverneur de l’Etat de Lagos, Akinwunmi Ambode indique être impliqué dans ce projet pour que tout aboutisse comme prévu.  Il s’y penche avec ses collaborateurs. D’ici la fin de l’année 2018, les 5000 nouveaux centres devront être opérationnels. 50 centres seront extrascolaires c’est-à-dire ouverts dans les bibliothèques publiques, les centres communautaires et les centres de formation privés.

Selon des chiffres donnés par Obafela Bank-Olemoh, conseillère spéciale du gouverneur en charge de l’éducation, l’initiative CodeLagos a permis de former plus de 15 000 personnes.

Les étudiants sont initiés à Scratch, Python et le développement d’applications mobiles, avec possibilité d’y  introduire les langages de programmation Oracle et Greenfoot d’Oracle dans la session académique en cours grâce à un partenariat avec Oracle Academy.

Une autre ambition à l’horizon

Les projets en cours ne sont pas encore bouclés mais d’autres se profilent déjà. Une initiative de codage de masse CodeLagos est prévue pour les prochaines années. C’est un million de codeuses qui y sont concernées d’ici  2030. « Je crois que nous pouvons éduquer un million de personnes dans la langue de l’avenir. Notre succès dans l’Etat de Lagos va créer un effet d’entraînement à travers le Nigeria, et si nous pouvons changer le Nigeria, nous pouvons changer l’Afrique. Si nous pouvons changer l’Afrique, nous pouvons sans aucun doute changer le monde », a poursuivi le gouverneur de Lagos.

 

Crédit Photo : codelagos

 

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.