17/09/2021
Zoom

Égypte : A la découverte du Clickfunding

Égypte : A la découverte du Clickfunding

Inventée par la start-up Bassita en 2014, le Clickfunding est une manière de collecter des fonds en ligne pour des projets. Loin du crowdfunding ou financement participative, le clickfunding consiste à partager au maximum une vidéo, chanson, lien afin de recueillir un grand nombre de vue, avec l’accord d’un annonceur qui accepte de financer des projets sociaux.

Lire aussi : Edeh Dona Etchri va vulgariser les drones agricoles en Afrique de l’ouest

Alban De Ménonville , fondateur du concept explique l’importance des réseaux sociaux. Pour lui, Facebook ou encore Twitter peuvent au-delà de la communication, sauver des vies à travers sa méthode de levée de fonds. C’est une « manière de changer le monde en utilisant la puissance des réseaux sociaux. Avec un peu plus d’un million de clics nous avons pu financer 1000 connections à l’eau courante à travers UNICEF Egypte, imaginez ce que nous pourrions réaliser avec un milliard de clics ! » a-t-il indiqué.

Lire aussi : Mali/ Coris Challenge : L’application Ekeneya occupe la première place

Un autre fait remarquable, la start-up Bassita, pour venir en aide à des femmes brodeuses d’un village a créé un clip de campagne et passé un accord avec une marque d’optique. La consigne est simple : si la vidéo dépasse les 10 000 vues, la marque s’engage à offrir 1 000 paires de lunettes à ces femmes.

« Tout est bien calculé : dix visionnages sur la vidéo (un visionnage équivaut à un point) signifient une paire de lunettes offerte. Et pour faire gagner plus de points à la cause, l’internaute peut partager ou tweeter la vidéo : la cause obtient alors 50 points d’un coup. S’il laisse un commentaire, ce sont 100 points qui sont gagnés » . Cette opération s’est révélée être un succès. Mission accomplie !

Le projet fait son petit bonhomme de chemin.Une méthode qui ne peut être négligée puisque pouvant servir aux associations et ONG défendant des causes nobles.

About Author

Assou Afanglo

1 Commentaire

    Un article vraiment édifiant. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *