24/01/2022
Nouvotech

Cameroun : Camp vacances TIC ,1 089 jeunes formés

Cameroun : Camp vacances TIC ,1 089 jeunes formés

La première édition des «Camps de vacances TIC» est rentrée dans l’histoire le 18 août  dernier. Au total ,1 089 jeunes ont été outillés autour du thème : «les jeunes ruraux face aux évolutions des TIC : opportunités, défis et risques».

Lire aussi : L’Inde lance plus de 100 cours en ligne pour les étudiants africains

Ce camp spécialisé thématique vise selon les organisateurs à «vulgariser les TIC auprès de la jeunesse rurale ; apporter un soutien en solidarité avec la jeunesse non scolarisée, par l’octroi des bourses de formation en TIC ; lutter contre la fracture numérique entre les grandes villes et l’arrière-pays ; promouvoir l’utilisation responsable des TIC et offrir des vacances utiles à la jeunesse rurale». Cela a été une opportunité pour ces milliers de jeunes de découvrir l’immense mine d’or qui se cache dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Lire aussi : Cameroun : Agropad permet d’irriguer son champ par SMS

Selon les précisions de la ministre des Postes et Télécommunications, Libom Li Likeng ,«Au-delà de l’imprégnation à l’utilisation de l’ordinateur et des différentes applications informatiques, le programme du Camp a mis un accent sur l’usage responsable des réseaux sociaux » .

Pour la ministre, le Cameroun compte miser sur les plus jeunes en keury donnant « les compétences et les connaissances qui leur permettront de construire les sociétés de l’information de demain, pour l’expansion de l’économie numérique au Cameroun, si chère au chef de l’Etat».

Plusieurs pays africains à l’instar du Cameroun ne néglige pas la vulgarisation des TIC auprès de la jeunesse qui constitue incontestablement la relève de demain.

About Author

Assou Afanglo

1 Commentaire

    Merci pour le partage quotidien. C’est avec plaisir que nous vous lisons ici au Niger.
    Bien cordialement.
    Olivier ASSOGBAVI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *