04/10/2022
Nouvotech

Le Maroc attend le mobile money en septembre

Le Maroc attend le mobile money en septembre

Le royaume du Maroc attend avec impatience le lancement des premiers services de mobile money. Au moment où plusieurs pays notamment ceux  d’Afrique de l’ouest en sont mêmes des avant-gardistes, le Maroc est encore débutant en la matière.

A cette étape du processus de lancement imminent, des banques, des commerces et des opérateurs de téléphonie mobile disposent déjà d’une solution de paiement mobile avec laquelle ils effectuent les derniers tests.

Il sera par après question de voir ce qu’il y est de l’interopérabilité. En juin prochain, cet ultime test sera fait pour voir s’il est possible à un usager de pouvoir échanger de l’argent via des solutions offertes par des fournisseurs ou acteurs de paiement mobile. Le bon fonctionnement  de l’interopérabilité débouchera à ne point douter sur le lancement officiel de ce nouveau produit.

A noter que ce projet dénommé  «Solution nationale de paiement mobile», est une initiative de Bank Al-Maghrib (BAM) ; la banque centrale du Maroc et de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).  Il devra apporter une solution pratique à la frange de la population non bancarisée. Cela va aussi faciliter l’inclusion financière à travers la circulation de l’argent via mobile- considéré comme virtuel- pour booster les paiements en ligne et partant le commerce électronique.

Le service en cours de développement permettra aux abonnés de faire  le versement des prestations sociales de faibles montants ; les transferts nationaux entre particuliers de faibles montants; les achats des particuliers dans le commerce de détail ; le paiement de factures de services en réseau; l’achat de recharges téléphoniques de même que le paiement des fournisseurs par les commerçants de détail.

 

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.