04/10/2022
Nouvotech

Haïti-Fintech 2018 : Le Bitcoin au centre des débats

Haïti-Fintech 2018 : Le Bitcoin au centre des débats

Sous les auspices du Groupe Croissance et de la Banque de la République d’Haïti (BRH) se déroule du 13 au 14 avril à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, la troisième édition de FinTech Haïti sur le thème: « Bitcoin : réalité ou fiction ». Avec la participation des acteurs du système bancaire et financier haïtien et aussi des entreprises et écoles qui interviennent dans le domaine de la technologie, les discussions se tiennent  au Centre de la convention de la BRH.

Cette édition vise particulièrement  à « éduquer le grand public sur les nouvelles avancées en Fintech à travers le monde tel que les cryptomonnaies » mais à côté de cela, l’initiative vise à favoriser une meilleure compréhension des concepts Finance, Technologie et Business de manière intégrée. Selon l’agenda de l’événement, il y aura 45 intervenants dont l’économiste Kesner Pharel, PDG du Groupe Croissance, 24 présentations, avec 9 partenaires et un Hackaton.

Si le Bitcoin a pratiquement 10 ans depuis qu’il a été créé, force est de constater qu’il ne joue jusqu’à présent d’aucun statut légal en Haïti mais cela n’empêche que des institutions évoluant dans le domaine de la technologie n’en parlent. Ce n’est donc pas par hasard qu’il fait l’objet de débat au cours de cette troisième édition de FinTech Haïti.  Le pays qui ne dispose pas d’une législation sur l’e-commerce et même la signature électronique n’est pas encore au point tant que les lois sur les transactions électroniques trainent au sein du parlement haïtien depuis des années.

Au cours de cette édition sera organisée un hackathon, H2FT,  qui est un concours chronométré de programmation informatique pendant lequel des équipes de jeunes codeurs/programmeurs locaux s’affronteront durant 3 jours de pre-Hackathon et 48 heures de Hackathon pour développer un prototype de produit informatique à partir d’un cahier de charge prédéterminé. H2FT vise à mettre en compétition de jeunes talents locaux pour développer des outils technologiques personnalisés qui répondent à des besoins précis exprimés par des agents économiques haïtiens.

Organisée en marge du sommet international sur la FinTech, la troisième édition de FinTech Haïti envisage de stimuler un « dialogue entre les fournisseurs de solutions TIC et les entreprises utilisant des modèles opérationnels, technologiques ou économiques innovants dans le but de traiter des problématiques existantes ou émergentes de l’industrie des services financiers et du monde des affaires en général ». Si les discussions tournent principalement sur le bitcoin ou encore sur le block Chain, n’empêche que des élèves  proposent leur projet de réseau financier.

Ce sommet qui est à sa troisième édition a été organisé pour la première fois en 2016. Au cours des deux éditions précédentes, des solutions technologiques ont déjà été présentées au public tel qu’un robot jardinier , pour ne citer que ceux-là.

Israël JEUNE

About Author

Tech en Afrique

1 Commentaire

    […] et d’échange culturel et linguistique entre des jeunes de 18 à 30 ans qui viennent d’Haiti et d’autres pays étrangers et qui s’intéressent à trouver des solutions aux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.