02/10/2022
Zoom

Bénin : Un cyber flottant apporte l’internet à une zone lacustre

Bénin : Un  cyber flottant apporte l’internet à une zone lacustre

Ganvié est une citée  lacustre de la commune de Sô-Ava située dans le sud-est du Bénin. Ici,  il n’y a ni taxi-motos, ni voitures mais rien que des « pirogue-taxis ». Ce qui retient la curiosité des visiteurs n’est autre que le projet « cyber flottant » initié par  le Groupe de solidarité et d’appui au développement endogène (GSADE-ONG). Depuis août 2017, les promoteurs ont commencé à faire profiter de la connexion internet aux élèves en leur facilitant les recherches. Posée sur le lac Nocoué, cette pirogue est communément appelée   « Cyberpirogue » ou « pirogue informatique ».

Une grande barque d’environ 6 m de long sur 1,2 m de large, couverte d’un toit puis motorisée fait déjà l’affaire. Voici ce qui fait le bonheur des populations de cette localité du Bénin. La pirogue a  sur son toit de vastes  panneaux  solaires et en son sein des ordinateurs portables, des prises électriques, un hotspots wifi dotée d’une connexion internet 4G. L’accès à internet n’est pas que disponible dans les autres villes, elle est aussi accessible aux populations de cette commune du pays.

Crédit Photo©Agence de Micro Projets

Dans ce cyber flottant-qui n’a rien à envier aux classiques – se trouve douze ordinateurs posés sur une longue table. Le tout fait six posés de chaque côté. Des bancs sont fixés pour recevoir d’un coup 24  élèves soit 2 par ordinateurs. Ils apprennent ainsi à découvrir internet, chose qu’ils ne connaissaient pas dans un  passé récent. Dans cette localité, la plupart des  élèves possèdent des téléphones sans grandes fonctionnalités, juste de quoi passer et recevoir des appels ou à la limite échanger des messages, écouter de la musique, prendre des photos et faire des vidéos. Pas plus et donc sans internet et pas d’ouverture sur le monde.

Apporter l’internet aux élèves

Dans une zone où il n’est pas facile de circuler, l’accès  à internet est une autre paire de manche. Mais grâce à ce projet, c’est plutôt les nouvelles technologies qui sont mises à la disposition des élèves. Plusieurs écoles accueillent le cyber-pirogue en leur sein chaque semaine.

De même, l’ONG a, avec l’appui de plusieurs partenaires français,  installé à son siège un cyber classique doté d’une trentaine d’ordinateurs. Mais aussi faut-il que les visites soient fréquentes. « Aujourd’hui, la pirogue circule dans les collèges et fait la fierté de beaucoup de personnes », se félicite André Todje, l’un des responsables de l’ONG   et de souligner : « c’est l’internet qui vient vers les élèves ». Les mardi, mercredi, jeudi, la barque se déplace vers les écoles, trois jours par semaine.

Le projet continue par impacter en attendant d’inspirer d’autres pays du continent.


Crédit Photo©Agence de Micro Projets

 

 

Assou Afanglo / Contact ( whatsapp) : 00228 97033653

 

 

 

About Author

Assou Afanglo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.